Mon perfecto ( Acte II )

14 sept


Laissez-moi vous parler à mon tour de mon perfecto : celui de motard, pas celui de la groupie de rock , mais le vrai, l’authentique, celui qu’on porte à cheval sur une Harley, cheveux au vent. Je l’ai déniché dans une friperie à Bruxelles. Bleu pétant. Avec des coussinets sur les manches. Un vrai coupe-vent. Forcément, j’ai craqué. Dégainé la CB sans hésiter. Le voilà enfin, le perfecto de mes rêves ! Et peu importe si je ne devais pas l’amortir en  le portant tous les jours  ( parce que vous vous en doutez, je ne suis ni titulaire du permis A, ni femme de biker)  au moins, celui-là je ne risquais pas de le voir à chaque coin de rue. Certainement pas chez H&M, en version plastoc.

Pour la petite anecdote : quand je suis sortie de la boutique avec lui sur mon dos, à peine avais-je fait cinquante mètres, qu’un motard sur une grosse cylindrée  me faisait un signe de la main.

Si c’est pas la classe, ça !

J.A

 

No comments yet

Leave a Reply

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.