Archive | juin, 2012

Foot

21 juin

Photo : Lancelot Lippi

 

Entre rugby et foot, le cœur bobo balance.

Tandis que le premier, jadis apanage des socialos du Sud-Ouest, devient peu à peu un spectacle fétiche pour dames seules et middle classe propre sur elle, le second, inventé par les curés pour leurs collégiens boutonneux, gagne du terrain à grand renfort de pizzas Hut et de canettes de Kronenbourg.

Le bobo, qui d’ordinaire ne mange sa Marguerita que chez l’Italien de son quartier – le meilleur de Paris – fait une entorse à ses sacro-saintes habitudes et reste dans son canapé. L’occasion est trop belle.

Se retrouver entre potes pour mater le match plutôt que d’aller s’infuser la dernière expo, quelle aubaine. On brillera tout autant dans les dîners mondains. La culture foot est une culture de pointe. Le must : aimer Platini, les arrières à queue de cheval et pouvoir raconter dans l’ordre les neuf buts marqués par l’actuel patron de l’UEFA lors de l’Euro 84. C’est la preuve qu’on regardait le foot bien avant Zidane. On soutiendra aussi (avec flamme) que, pour la gloire du football français, mieux vaut aller subir une défaite à Séville que remporter une victoire à Saint-Denis.

Le bobo n’oubliera pas de rendre hommage sur les réseaux sociaux à l’illustre Thierry Roland et proclamera qu’il a été bercé toute sa jeunesse par les saillies de ce personnage. Il pourra demander ensuite qui il était, au juste.

Cultiver son authenticité exige une science raisonnée des amusements de la plèbe. Cet Euro 2012 nous donne une belle occasion de progresser dans cette science.

J.A

Merci encore une fois à L. Lippi pour ses lumières

 


Social Widgets powered by AB-WebLog.com.