Archive | avril, 2012

Skate

27 avr

 

Le nouveau moyen de locomotion du quadra  : le skate board.  À l’aise dans ses Jordan et son sweat à capuche, l’adulescent  rêve d’échappées sur l’asphalte et de rampes sauvages. Résultat, il pique la planche de son fils et prend des cours de skate les samedis après-midi. Et c’est tipar !  Adieu Code de la route et lois RATPiennes, c’est les deux pieds sur ses roulettes que notre héros des temps modernes fait désormais ses courses, se rend au bureau et peaufine sa tournée des bars.

Hier on le voyait à trottinette, demain il sera en poussette. Son credo : sois fash et tais-toi.

Phénomène urbain que répercutent la musique, la mode et la photographie. Témoin la Gaîté-Lyrique, haut lieu de branchitude parisienne qui lui consacrait l’an dernier une exposition sous la houlette de Pedro Winter, manager du label ED Banger. Cet homme aurait été sauvé par le skate, dit-il. Idem pour les mannequins en vogue, qui se bousculent pour poser nues pour le projet Supermodel Skateboard, dont les pièces se vendent comme des petits pains. Quant à  la chiquissime Maison Hermès, elle roulait déjà sur la tendance naissante en proposant sa collection 2010 moyennant une séance de “fingerskate”. Née dans les cours de récréation, cette discipline prévoit qu’on fasse de la haute-voltige à l’aide de ses dix doigts et d’un skateboard miniature. Démonstration.

J.A

Image de prévisualisation YouTube

 

Sixsœurs

11 avr

Photo Jean Chénel

 

« Six soeurs sans soucis, consciencieuses et sensibles, surgissent soudain dans la sphère du style et suscitent aussitôt un séisme saisissant. Signant une sélection sécessionniste où la soie se signale et fait sens, les soeurs, ni stressées ni sous acides, dessoudent, sereines et sans scrupules les us rassis. On passe et repasse sans se lasser dans les installations de leurs salons. Ceux-ci selon les saisons sont sulfureux ou sages, sensationnels sans discussion. On y essaie de seyantes sapes qui ne cessent de surprendre, on y saisit des sacs en simili-tout sépia, safran, sable ou rouge-sang. Susceptibles de s’y rassasier, on y sirote Saumur, Sancerre et Mentoutsalon, on se sert à satiété de salami, saucisson, seiches, salicorne et salades assaisonnées de saveurs subtiles : safran, sarriette, sauge et sassafras. Les créations des soeurs suscitent en somme des sensations, des émotions douces et sensorielles,  séduisant non seulement les passants obscurs, mais aussi les stars de la jet-set, subjuguées par leur sex-appeal et leur sophistication. (L’une des soeurs,  sesseyante, se demande pourquoi ces serpents sifflent sur sa tête…) »

Oncle Yvan

http://www.sixsoeurs.fr/

Dessin Philippe Dumas
 

Dessin Yvan Pommaux ( Oncle Yvan )


 
 

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.