Suzon et Léna en ses murs

8 oct

Dernièrement je vous parlais de son renardmust-have de la rentrée.
Et ce matin je suis passée la voir rue de la Sourdière. Quel embarras ! J’ai envie de tout vous décrire. La veste en cuir ultra-structurée, les cachemires parfaits, le rouge vermillon, les cache-cœurs affriolants… Impossible de choisir. Donc, je ne vous parlerai que du cadre. Entendez : la boutique.

Courez-y séance tenante contempler ses richesses.
On pousse la porte et le piège se referme. De la douceur, un mobilier années 50, du rose, une harmonie à quoi contribue puissamment la présence des deux charmantes jeunes femmes qui présentent les vêtements.

C’est ici l’antre de la féminité. On y resterait volontiers prendre le thé, mais on se ravise : ces jeunes dames ont du boulot. Pourtant, derrière toutes ces robes, on imaginerait assez une fée armée de ses pouvoirs pour les seconder.

La fée existe bel et bien mais sa baguette n’est autre, ici, que du pain sur la planche…

S.A


photos: Fred Margueron

 

No comments yet

Leave a Reply

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.