Hier et aujourd’hui (nostalgie)

27 oct

L‘album s’ouvre, le piège se referme. Captivée (capturée) je suis. L’heure tourne, et je ne m’en sortirai qu’après la journée entière à rêver sur les photos d’une jeunesse qui rigolait.
    Et tellement bien fringuée !
    Chacune des tenues que portait ma mère à dix-huit ans remet à l’heure nos pendules de 2009.  Les icônes sont détrônées. Kate Moss prend une veste. Agyness Deyn : attifée. Mises toutes deux comme l’as de pique. Leur élégance tout juste bonne à faire des pyjamas.  Ces soi-disant “reines de la sape” : littéralement fagotées. Déboulonnées de leur piédestal. Ravalées au rang de ringardes.
    Qu’elles aillent se rhabiller.

  Preuve de ce que j’avance ? Voyez ma mère en 1967, coiffée d’une petite casquette sortie tout droit du “Kid”, de Chaplin, avec chandail en shetland, pantalon de velours taille haute et resserré aux jambes, et, pour clore en apothéose, de (vrais) mocassins américains, de la marque Collegian (expédiés de New-York par une copine de là-bas, trois mois de voyage par bateau).
    Tenue simple mais qui fonctionne et qui nous donne une sacré leçon de style.
    Un petit retour à hier ferait-il de nous les pionnières de demain ?
    Il y a de pauvres époques où l’avenir est au passé.

S.A

No comments yet

Leave a Reply

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.