Doc

9 sept


De retour ou pas de retour ? A la pointe de la mode ou définitivement has been ?
 Le godillot de notre adolescence, celui qui a écrasé nos premiers mégots et habillé nos  premières boums, cette chaussure orthopédique, laquelle porte le nom de son  illustre créateur, Klaus Martens, la Doc, car c’est elle , vous l’aviez deviné sans peine, serait sur le chemin de la réhab’. Aperçue lors des défilés des plus grands couturiers, vue dans les rayons des boutiques in, et pour n’en citer qu’une, la sacro-sainte Colette, plébiscitée par les soi-disantes icônes de mode telle Agyness Deynn,( et rien que pour ça, on hésiterait à deux fois àressortir notre vieille paire des profondeurs mitées du grenier parce qu’il faut bien l’avouer, en voilà un patchwork de mauvais goût celle là ! ) la Doc se montre néanmoins frileuse, hésitant  à pointer le bout de sa semelle sur les trottoirs de la capitale. Alors, que diable en est t-il ?! Les gourous de la mode seraient-ils en train d’abuser de notre moutonisme légendaire en voulant à tout prix nous faire avaler qu’elle est la pièce incontournable de la rentrée ? Et puis quoi encore ! Ok, la doc, on l’a adorée et on la reniera pour rien au monde, mais faut bien l’avouer, elle n’est plus de notre âge. Laissons aux collégiens ce qui leur appartient ! Et puis, quitte à réhabiliter les pompes de notre adolescence, on préfère de loin, chez les pipelettes, la Carolina, qui est partout certes mais qui, de notre avis, reste indémodable. À condition de savoir la porter ça va de soit.
 À Suzanne de vous en parler. Parce qu’elle, elle ne les a pas quittées depuis ses 15 ans, à la mode ou pas à la mode. Et ouais.

J.A

No comments yet

Leave a Reply

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.